Chronique d'une BSE #4

Publié le par Titia

Article TRES long ! Il vous faut un peu de temps et un bon café ou thé...


Lors de ma dernière chronique d'une BSE, je vous racontais mes péripéties avec Paulette pour mon inscription à une formation de l'AFPA pour devenir CATIC.

Ouh la, ça fait beaucoup de choses à décoder dans une même phrase là !

 

BSE = Bibliothécaire Sans Emploi = moi !

AFPA = Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes

CATIC = Conseiller et Assistant en Technologies de l'Information et de la Communication

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/3/5/6/4/9782356414922FS.gif

Et puis Paulette ?

 

Nan, ce n'est pas le titre du roman écrit par Barbara Constantine publié l'an dernier...

... qui se trouve dans ma liste à lire !

 

Paulette = Paul au féminin = Pôle (diminutif de l'organisme pour la recherche d'emploi !)

Paulette = petit nom que je donne ici à ma conseillère pour plus de facilité

 

Maintenant qu'on a fait cette petite mise au point, je peux continuer...

 

Donc, après plusieurs péripéties dignes de Paulette, je suis pré-inscrite à la formation et je reçois une convocation à une réunion d'information ainsi qu'à un entretien ! Alléluiah !

 

Sur la convocation, il y a bien écrit "Attention, tout retardataire sera refusé".

Ca a son importance pour la suite, vous allez voir !

 

*          *          *

 

Stressée et un peu perdue, j'arrive en avance devant le bâtiment indiqué !

Ouf, au moins, je ne serais pas refusé pour un retard.

 

Nous sommes cinq à attendre...

 

Une dame arrive et nous fait nous installer dans une salle de cours...

Pour plus de facilité, je la nommerais Lucette.

Pourquoi Lucette ???

Sais pô, c'est l'jeu ma pauv' Lucette !

 

Lucette regarde donc une liste et nous indique que nous allons attendre un peu avant de commencer pour que les retardataires puissent arriver.

Eh oui, faut pas être en retard mais en fait, on peut quand même !

Bon, faut dire que la rocade bordelaise était encombrée...

Quoi ? La rocade est tous les matins et soirs encombrée ?! C'est vrai !


http://www.umour.com/humour/images/actu/retard_tgv_ougen.jpg

Stop le cinisme, dehors !

 

Au bout de 15min supplémentaire, on se trouve être environ une douzaine...

 

Lucette revient et nous dit qu'il faut qu'elle mette les choses au clair avec nous parce que nous ne sommes pas au courant d'un point important !

Ca fait un peu peur la manière dont elle le dit !

Pas super commode Lucette.

 

Mais avant, elle nous fait un peu mariner car elle veut faire un tour de table pour connaître la raison pour laquelle on est là et pourquoi on veut le titre de CATIC.

Chacun donne sa raison et son projet professionnel...

Lucette en casse deux sur trois en disant que ce n'est pas ici qu'il fallait venir.  

Quand je vous dis qu'elle n'est pas super commode Lucette !

Ouf ! Je suis au bon endroit !

 

Puis, elle en vient au point important concernant la formation. Et là ?!

 

http://us.123rf.com/400wm/400/400/tribalium123/tribalium1231210/tribalium123121000126/15686858-bombe-vieux-commencent-a-exploser-explosion-de-bandes-dessinees-bombe-style-ancien.jpg

 

La formation est incomplète !

 

Lucette nous informe que cette cession de formation ne comprend que le second module.

  Petit brief : 1er module sur les aspects techniques de l'informatique, 2nd module sur l'animation.

 

Tout le monde est ébahi car non seulement, ce n'était indiqué nul part mais en décidant de suivre uniquement ce module, le titre de CATIC n'est pas acquis !

C'est seulement un Certificat de Compétences Professionnelles qui est délivré.

Pour couronner le tout, ce certificat n'est valable que 5 ans.

Il faut donc trouver une solution pour passer le 1er module.

Mais pas à l'AFPA l'année d'après, ce serait trop facile...

car il faut trouver un financement autre que celui de la région.

 

Bon, bon, bon...

Au moins, le point positif c'est qu'on se retrouve à quatre !

 

Et cerise sur le gâteau, Lucette précise que les personnes qui sont quand-même intéressées pour le 2nd module doivent avoir des connaissances solides en informatique !

 

Je décide de rester !

Qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ?!

 

*          *          *

 

1er test : Tests psychotechniques

 

http://questionsdemploi.typepad.fr/.a/6a00e55075cfc88833014e60ea9407970c-500wi

La réponse c'est la 3ème figure !

 

Le but est de cocher la bonne case sur une feuille à part. Si je précise "sur une feuille à part" c'est parce que ça a un peu d'importance...

En effet, sur la feuille, je vois qu'il y a pas loin d'une centaine de questions, le tout en 30 minutes donc je commence à m'activer...

 

Je coche, je coche, je coche... et je tourne au fur et à mesure les pages du test puis au bout de 24 questions, je m'aperçois que c'est fini !

 

Autant dire que j'ai un peu torché le questionnaire...

Du coup, j'ai eu le temps de le faire une seconde fois pour vérifier ce que j'avais fait !

 

 

2ème test : Questionnaire technique

 

http://www.qcm-de-culture-generale.com/theme/caricatures/stypen200.jpg

 

Là, ce n'est pas tout à fait pareil, les questions vont du plus simple au plus difficile, il y en a 40 pour le même laps de temps donc là, il faut carburer.

 

Les questions concernait l'aspect technique d'un ordinateur...

 

Du genre, qu'est-ce qui n'est pas un système d'exploitation dans la liste avec un QCM.

 

 

3ème test : Rédaction

 

Note de synthèse sur nos savoirs, savoir-faire et savoir-être pour la formation.

 

Et pendant la rédaction, Lucette a posé une question à chacun sur son parcours.

Etait-ce pour destabiliser ??? Pas commode j'vous disais !

 

Lucette me demande donc si j'avais fait des langues anciennes avant d'entreprendre ma licence de Lettres Classiques à la fac. Je lui réponds donc que non, elle semble étonnée et me demande si ça n'a pas été dur... Je minimise en disant "un peu oui".

 

La matinée se termine.

Pfiou !


Entre rescapés, on se concerte pour savoir si on mange sur place ou non. J'indique donc que je vais rentrer chez moi vu que je ne suis pas loin.

Et là, Lucette intervient et me dit que je peux revenir 30minutes après tout le monde pour les entretiens de l'après midi.

Oh ! Changement de comportement Lucette... !?!

 

*          *          *

 

Autant vous dire que pendant mon déjeuner, je n'ai pas beaucoup quitté la pendule des yeux...

 

Evidemment, je reviens un peu en avance et je vois deux de mes trois collègues passer l'entretien et s'en aller.

Mon tour venu, je rentre dans le bureau de Lucette.

 

Elle prend mon dossier et commence par me féliciter de mes résultats pour les tests psychotechniques ! 

Dans la poche Lucette !

19 bonnes réponses sur 24 ! Yeah !

 

Mais je déchante vite quand elle me dit que mes tests techniques sont trop justes pour prétendre au 2nd module seul.

Bon, bon, bon...

Dans ma petite tête, je cogite

et j'envisage de m'inscrire à la prochaine session complète...

 

Mais là, attention !

http://idata.over-blog.com/0/34/38/73/nicky_larson_img_4.gif

 

Imaginez moi sous la massue tenue par Lucette !

 

Lucette m'informe que, de toute manière, je suis trop diplômée pour pouvoir suivre cette formation et que ce n'est pas la peine que je me représente à une autre session car même si je réussis les tests, je ne serais pas sélectionnée.

Elle continue en me disant que cette formation est de niveau bac pour des personnes qui n'ont pas eu ce diplôme afin qu'ils aient un titre équivalent.  Elle m'explique que cette formation est financée par le Conseil régional et donc que, même si je réussis les épreuves d'admission, c'est ce dernier qui a défini les critères d'admissibilité dont je ne ferais pas partie.

Pour finir, elle a conclue par une phrase qui pour elle devait bien imager la situation sans doute puisqu'elle me dit que mon collègue de couleur, non diplômé, avait moins bien réussi les tests psychotechniques mais mieux les techniques et qu'il allait sans doute pouvoir suivre la formation.

 

Alors, ok, d'un côté, je comprends que ça permet à des personnes non diplômée de l'être.

 

Cependant, dans mon cas, GROS PARADOXE : ok, j'ai des diplômes

mais je n'ai AUCUN diplôme dans le domaine informatique

et je ne pourrais JAMAIS avoir le titre de CATIC

et donc, je ne pourrais JAMAIS devenir animatrice dans les espaces multimédias des médiathèques

comme je l'envisageais.

 

Gros gros coup de massue là !!!

 

Après m'avoir dit cela, Lucette continue tout de même l'entretien !

 

Attention, ce qui va suivre va vous faire entrer dans une sphère paranormale !

 

Lucette - "Pourquoi avoir fait une Licence de Lettres Classiques sans avoir fait de latin et de grec avant ?" (Ca la chiffonne décidément !)

Moi (encore sonnée par le coup de massue) - "J'appréciais la littérature et l'histoire antique puis j'ai su qu'en suivant des cours d'initiation, c'était possible."

 

Lucette - "Ca a dû être difficile ?"

Moi (à moitié sous le choc et à moitié envie de prouver que je peux me donner les moyens de faire des choses même si ce n'est pas possible à première vue) - "Oui, oui, ça a été difficile mais j'ai obtenu ma Licence."

 

Lucette - "Quel est votre auteur préféré ?"

Moi (mais...euh... c'est quoi cette question ?!) - "En littérature antique ou autre ?"

Lucette - "Autre"

Moi (je réfléchis pour donner un auteur que j'apprécie et qui fasse bien... sait-on jamais... j'ai encore une lueur d'espoir) - "Stefan Zweig"

 

Lucette - "Moi aussi, j'aime beaucoup. Avez-vous lu Vingt quatre heures de la vie d'une femme ?"

Moi - "Oui, j'ai beaucoup aimé. Il sait très bien décrire les sentiments humains."

Lucette - "Vous avez lu Le joueur d'échecs ?"

Moi - "Non..."

Lucette - "Vous devriez."

 

Lucette - "Et vous savez comment est mort Stefan Zweig ?"

Moi (complètement abasourdie par la tournure de cet entretien) - "Euh... non..."

Lucette - "Il s'est exilé au Brésil..."

Moi (mes idées me sont revenues, je la coupe pour essayer de lui montrer que je sais) - "Ah oui, il s'est suicidé avec sa femme".

Lucette - "Oui, il trouvait que la société n'allait pas bien donc il a décidé de se suicider"

 

Ah ! bah tiens, je prendrais bien un billet d'avion pour le Brésil !

 

Pour finir, Lucette m'a parlé d'un autre auteur en me faisant noter son nom et trois de ses titres qu'elle me conseillait de lire vu que j'appréciais Stefan Zweig.

 

Interdiction de me demander l'auteur et les titres, j'ai balancé le papier !

 

Un peu de plus et Lucette m'invitait à boire le thé pour papoter... 


http://images.madmoizelle.com/images_contenu/2008-04/Sans%20titre-14.jpg

 

Du coup, j'ai bien choisi le prénom de Lucette...

 

C'est l'jeu ma pauv' Lucette !

 

Paulette, Lucette, même combat !

Commenter cet article

careli/tutolibre 01/10/2013 13:08

j'ai Bac + 4 (+ des bricoles à côté) et autrefois on accédait quand m^me aux formations quand il s'agissait de mise à niveau, il faut absolument jouer là dessus ... entretien de l'acquis et mise à
niveau ...
allez on croise les doigts pour toi

Titia 02/10/2013 14:32



Oui il faudrait que j'essaye mais bon, pas pour cette formation c'est certain, on m'a bien fait comprendre que les personnes non diplômées étaient prioritaires même si ce n'est écrit nul part !


Oui croisons les doigts !



Babette 30/09/2013 22:33

Arfffff......
effectivement, nous sommes à un moment donné passé dans la 4ème dimension !!.... mais en fait.. je crois que c'était quand tu as passé la porte de chez paulette.... ou de chez lucette... les deux
se valent !!!!
Ce n'est pas encore aujourd'hui que tu vas entrevoir la lumière au bout du tunnel... mais tu t'accroches !!! et c'est l'essentiel !!!!
Never give up !!!
Be strong !!!
bah quoi ???? c'est ni du latin, ni du grec !! mdr !!
Des gros bisous ma titi !!!!

Titia 01/10/2013 11:19



Ah, j'y avais pas pensé mais ça doit être ça. Le monde de Paulette est dans une autre dimension ! lol !


Ca, pour m'accrocher, je suis tenace je dirais ! Et Thanks for your words ! (même pas cap de le traduire en latin ou en grec ! lol !)


Gros gros bisosu ma super Babinou



danielle 30/09/2013 21:35

coucou Laëtitia
ben dit moi un vrai cerbère cette Lucette et pas mieux que Paulette !!
une journée bien remplie ,mais pour rien au final !!
tu est trop qualifiée , mais eux incompétent dans leur boulot !!
c'est un comble , il faux se débrouiller seul alors qu'ils sont censé nous aider dans nos recherches et formations !!
j'espère que tu trouveras enfin une sortie à cette situation ,bon courage pour la suite !!
gros bisousssssssss
danielle

Titia 01/10/2013 11:17



Merci pour ton soutien. Tout ce que tu as écris résume très bien la situation !


Au moins, ça m'apprend à trouver d'autres pistes... je rebondis !


Lucette, Paulette : même combat ! lol !


Bonne journée et gros bisous



Lisbei 30/09/2013 12:08

Pas glop tout ça ... j'ai eu un peu le même genre d'expérience quand j'ai décidé de ne pas passer le CAPES et avant de devenir bibliothécaire ... des formations pour lesquelles j'étais sélectionnée
mais où il aurait fallu mentir sur mon niveau de diplôme ... un comble, quand même ...
Allez, ne baisse pas les bras !
Bises !

Titia 01/10/2013 11:14



J'y ai pensé figure toi... à me présenter à nouveau en effaçant mes diplômes. C'est fou de penser à mentir dans ce sens... normalement, c'est plutôt l'inverse...


Du coup, je vais tenter le concours en novembre...


Merci en tout cas. Bisous



Josiane P 30/09/2013 11:52

bon courage pour la suite.
biz

Titia 01/10/2013 11:11



Merci pour ton soutien !


Bises



careli/tutolibre 30/09/2013 11:04

tu as essayé de regarder en tapant :
formation conseil général
sur google ?
j'avais trouvé une formation sur l'environnement comme cela il y a qqs années (que je n'ai pas faite ayant trouvé un job dans l'informatique)
couraaaage !

Titia 01/10/2013 11:11



Malheureusement, je crois bien que ça ne changerait rien car cette formation était financée par eux et je suis trop diplômée pour pouvoir y accéder...


Mais bon... j'ai une autre piste ! Hihihi !


Merci en tout cas !



Virginie 30/09/2013 10:58

J'adOre !! Ta façon décrire et de décrire ... un roman ...
J'ai beaucoup ris ... de l'incompréhension aussi ... Même si tu m'avais déjà un peu raconter j'ai beaucoup aimé !
Arf ... on n'est pas aidé !!!!!!
De gros bisous !!!!!!!!

Titia 01/10/2013 11:09



Ca me fait plaisir ce que tu me dis car je m'amuse bien à rédiger cette chronique. J'essaye de rendre les choses risibles... même si c'est pas tous les jours marrants !


Gros gros bisous



Christelle 30/09/2013 10:44

pffffff quel combat dis donc!!!!J'en suis abasourdie!!!Gros bisous et bon courage!!!

Titia 01/10/2013 11:06



C'est peut être la longueur de l'article qui vient de t'assomer aussi ! MDR !


Merci et gros bisous à toi



douceur11 30/09/2013 09:30

Pour être honnête, vu tes diplômes, très peu de formations payées te seront accordées.
Pour ma dernière, j'ai craqué et je me la suis financée.

Dur pour les finances mais j'ai trouvé du boulot à la clé. (c'est déjà ça)

Courage.
Persévère. Ce n'est pas drôle tous les jours.
Les petites croix peuvent t'aider à surmonter.

Bises ensoleillées

Titia 01/10/2013 11:05



C'est malheureusement la seule formation qui donne ce titre dans mon cas. C'est un peu rageant... et encore, j'aurais compris si quelque part il avaiit été fait mention qu'il ne fallait pas avoir
de diplôme... mais nul part !


En tout cas, c'est une bonne chose pour toi. C'est super !


De mon côté, je persévère et je rebondis (à nouveau) sur d'autres pistes... et oui, heureusement que les petites croix sont là, ça fait un bien fou.


Gros bisous et merci !



laviedechaquejour 30/09/2013 08:59

aaaaaah tu me rassure!! j'ai cru que s'était juste avec moi, que les employés de l'AFPA étaient infecte!! Mais bon, c'est bien malheureux de nous faire déplacer, nous faire espérer, pour au final
nous faire repartir encore plus galérien qu'avant!! Je compatis ma pauvre!! gros bisous

Titia 01/10/2013 11:01



C'est tout à fait ça, se déplacer pour rien ! Et puis, Lucette, elle aurait très bien pu me prévenir en fin de matinée... c'est pas comme si elle m'avait interrogée sur mon cursus pendant la note
de synthèse... Raaaah ! C'est rageant !


Merci en tout cas de compatir... ça fait "plaisir" de voir qu'on n'est pas tout seul à être passé par là !


Gros bisous